Boutique en ligne | Facebook | Contact

Parasites internes et externes du chat et du chien

Les parasites internes

Un animal de compagnie sur deux est porteur de vers digestifs. Les symptômes sont le plus souvent discrets, mais les vers peuvent parfois entraîner des troubles graves (diarrhée, vomissements, amaigrissement…). La vermifugation est importante pour garder votre compagnon en bonne santé.

clinique-veterinaire-de-la-roche-chat-roux

Fréquence de vermifugation :

  • chez les jeunes : toutes les 2 semaines jusqu'à 3 mois, puis 1 fois par mois jusqu'à 12 mois
  • gestation : avant l'accouplement, à la mise bas, à la 2ème et 4ème semaine après la mise bas
  • chez l'adulte : 2 à 4 fois par an, en fonction du mode de vie de l'animal
  • à l'arrivée au foyer : dès l'acquisition, puis de nouveau 2 semaines après

Votre animal peut vous contaminer ou contaminer vos enfants. Certaines maladies, comme l’echinococcose alvéolaire, peuvent être mortelles pour l’homme en l’absence de traitement. Pensez à vermifuger régulièrement votre compagnon !

separateur-clinique-veterinaire-de-la-roche

Parasites externes : les puces

puce-rat-adulte

Votre chien ou votre chat attrape des puces soit au contact d'un animal porteur de puces, soit dans l'environnement (maison, moquette, canapé...) où les œufs éclosent. Il faut donc traiter l'environnement et tous les animaux de la famille, chats compris, pour lutter efficacement contre les puces.

Les puces peuvent transmettre au chien et au chat des maladies graves. De plus, certains animaux sont allergiques à la salive des puces. Ils se grattent alors de façon très intense. Dans les cas les plus graves on observe des chutes de poil et des plaies. Il faut alors venir consulter rapidement. On appelle cette allergie la D.A.P.P. : Dermatite Allergique aux Piqûres de Puces.

Traitement contre les puces

Il existe de très nombreux traitements mais il faut choisir le traitement adapté à votre situation. Nous sommes là pour vous conseiller. Le but du traitement est d’éviter la contamination de l'animal, mais également de l'environnement

  • traiter régulièrement vos animaux : tous les mois en période à risque
  • traiter tous les chiens et chats du foyer : les chats non traités sont des réservoirs ; un traitement sur un animal au contact ne sera alors pas efficace.
  • traiter l’environnement : les puces que vous voyez sur votre animal représentent seulement 5 % de la population. Le reste est constitué de stades immatures dans l’environnement (œuf, larve, puce).

Plusieurs traitements contre les puces sont à votre disposition au sein de notre Clinique :

  • poduits à action rapide pour un traitement d'attaque : aérosols, shampooings, comprimés à action flash. Ces produits vont permettre d'éliminer rapidement les puces présentes sur votre animal mais n'ont pas de rémanence . Il faut les compléter par un produit à longue durée d'action
  • produits à longue durée d'action : colliers, pulvérisateurs, pipettes… Ce sont les pipettes qui ont cependant la plus grande facilité d'utilisation, ce qui fait que ce sont les produits les plus utilisés. Certaines pipettes sont conbinées avec un antipuce.
  • produits de traitement de l'environnement : quand on traite un animal infeste,́ il faut aussi traiter son environnement. Commencer par le nettoyer (aspirateur, lavage machine du linge) puis traiter l'environnement avec un diffuseur ou pulvérisateur. Leur durée d’action est de plusieurs mois.

Parasites externes : les tiques

puce-rat-adulte

Les tiques sont présentes dans les broussailles, buissons, forêts et jardins. Elles attendent qu'un animal (ou qu'un homme) passe à proximité pour s'y accrocher et se gorger de son sang. Elles peuvent transmettre des maladies graves par leur salive lors de la morsure. Le risque est maximum au printemps et à l'automne mais les tiques sont présentes toute l’année. Chez le chien, elles peuvent transmettre la piroplasmose, la maladie de Lyme et l'ehrlichiose. Chez le chat, elles peuvent transmettre la maladie de Lyme, l'ehrlichiose et l'hémobartonellose. Certaines de ces maladies peuvent aussi être transmises à l'homme.

Prévention contre les tiques :

  • appliquez régulièrement un antiparasitaire sur votre animal. Ils existent en pipette, spray ou comprimés, disponibles à la Clinique.
  • si votre animal est fortement exposé aux tiques, il existe des vaccins contre la piroplasmose et la maladie de Lyme. N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.